LES MANQUEMENTS AUX DEVOIRS PARENTAUX ET FAMILIAUX

- Il est allé s'installer chez sa tchiza ? - Du lundi au lundi elle passe ses journées à l'église Synagogue du Gabon ? - Il t'a quitté parce qu'il n'en peut plus de tes envies de femme enceinte ? (tu veux manger les fraises à l'Odika à 1h45 du matin) ? - 4 mois qu'il ne paye plus la pension de l'enfant malgré le jugement du tribunal ? - Elle est accro au cocktail "Guiness-XXL" ? - Il a payé l'inscription scolaire de ses neveux en août, on est bientôt en octobre et ses propres enfants sont toujours à la maison ?

Ne discute plus ! Offre-lui un séjour all inclusive au Novotel 5 étoiles "Sans Famille" !

Code pénal 2020 Art 271 : Est puni d’un emprisonnement de 6 mois au plus et d’une amende de 1.000.000 de francs au plus, ou de l’une de ces deux peines seulement : 1. le père ou la mère de famille qui abandonne, sans motif grave, la résidence familiale et se soustrait à tout ou partie des obligations d’ordre moral ou d’ordre matériel résultant de l’autorité parentale ou de la tutelle légale ; 2. le mari qui, sans motif grave, abandonne volontairement sa femme, la sachant enceinte, ou gravement malade ; 3. la femme qui, sans motif grave, abandonne volontairement son mari, le sachant gravement malade.

Art 272 : Sont punis des mêmes peines les père et mère ou autres personnes ayant légalement ou coutumièrement la garde d’un enfant, qui compromettent gravement, par de mauvais traitements, par des exemples pernicieux d’ivrognerie habituelle ou d’inconduite notoire, par un défaut de soins ou par un manque de surveillance nécessaire, soit la santé, soit la sécurité, soit la moralité de leurs enfants ou d’un ou plusieurs d’entre eux.

Art 273 : Est punie des mêmes peines, toute personne qui, au mépris d’une décision judiciaire exécutoire ou en méconnaissance d’une ordonnance ou d’un jugement la condamnant à verser une pension alimentaire, est volontairement demeurée plus de deux mois sans fournir la totalité des subsides déterminés par le juge, ni acquitter le montant intégral de la pension.

Notre avis : Aujourd'hui on ne discute plus trop...On reste calme comme le milliardaire de Koulamoutou

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square