LES PARENTS SONT-ILS RESPONSABLES DE LEURS ENFANTS MAJEURS ?

Le Prophète Emmanuel NDZOMA a choqué une partie de la planète lorsqu'il a, selon ses dires, mis dans le ventre d'une femme qui avait des difficultés pour enfanter, "une grossesse de 3 mois Les autorités et notamment le ministère de l'intérieur ont fait preuve d'une rare promptitude en procédant à l'interpellation et à l'incarcération de l'homme de Dieu poursuivi désormais pour divers faits d'escroqueries et abus de faiblesse. Hier, la famille du Prophète NDZOMA a donc tenté d'implorer pardon, clémence et indulgence, arguant de la jeunesse de leur fils. D'où la question du jour : "les parents ont-ils des devoirs à l'égard de leurs enfants majeurs, et sont-ils responsables de leurs agissements ?"

Code civil 1ère partie Art 494 : Les père et mère, légitimes ou naturels, sont tenus d’entretenir et élever leurs enfants jusqu’à leur majorité ou leur émancipation par mariage [...] Art 495 : Jusqu’à sa majorité ou son émancipation, l’enfant légitime ou naturel se trouve sous l’autorité de ses père et mère.

Art 3 Code de l'enfant 2019 : On entend par « Enfant » tout être humain âgé de moins de 18 ans. - Relire le post sur les différentes majorités et responsabilités

Art 8 Code de la nationalité 1999 : La majorité, au sens de la présente loi, est atteinte à l’âge de 21 ans accomplis

Conclusion :

- Au Gabon, au delà de 18 ans, une personne n'est plus considérée comme étant un enfant. Et à moins d'un avis médical en faveur d'une altération de responsabilité, à partir de 21 ans, une personne est majeure et pleinement responsable des conséquences de ses faits et gestes

- Avec ses 26 ans révolus, le pasteur NDZOMA qui est encore un enfantpour sa famille (on a été quand même émus par les pleurs des mamans), est pourtant bel et bien un adulte aux yeux de la loi ! Les parents du prophète NDZOMA pourront-ils être tenus de rembourser les dettes de leur fils ? En ce qui concerne les dettes, les enfants majeurs sont seuls dans l'obligation de les payer. Les parents n'ont pas à les prendre en charge sauf s'ils se sont engagés dans un contrat pour les régler (par exemple, s'ils se sont portés caution)


- De même, un majeur qui commet une infraction assume seul les peines prononcées contre lui (amende, prison, dommages et intérêts, etc.). Ses parents ne doivent normalement pas régler les amendes pour son compte et ils ne peuvent pas effectuer une peine de prison à sa place.

Et si l'enfant majeur se retrouve dans des difficultés (maladie, pauvreté, etc.), est-ce que les parents ont l'obligation de lui porter assistance ? - Aussi étonnante soit-elle (notamment pour un pays africain, continent où la notion de famille est censée avoir une grande importance), la réponse est non ! En effet, il existe une obligation alimentaire de l'enfant à l'égard de ses parents, mais des parents à l'égard de leur enfant majeur, cette obligation d'assistance, même alimentaire n'existe pas.

- Même la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples (art 29) parle d'obligation des enfants envers les parents, mais pas le contraire quand l'enfant est majeur

- A titre de comparaison, en droit français par exemple, les devoirs des parents ne s’arrêtent pas automatiquement à la majorité des enfants, et les parents ont une obligation de permettre à leurs enfants, même majeurs, de manger, de s'habiller et de se loger Et sinon, dans la vidéo de demande de pardon, la maman là était obligée de tomber comme cà à 8minutes 43 secondes ? (Photo ci-bas)


Notre avis : En Afrique, même à 40 ans, pour ta famille tu es toujours un enfant...Il y a quelques mois, la maman du PR est venue dire à la télévision nationale (diffusée dans le monde entier) : "Laissez Ali tranquille, ce n'est qu'un enfant ! "

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square