LA JURISPRUDENCE DE " l' HOMME-SINGE " đŸ‘šđŸ”


💡Le 13 septembre 1963, BIYEKE ETIENNE habitant Ă  Bisso-Binlam (district de BouĂ©) se rend Ă  la chasse. 👉Entendant des cris de singes, il dĂ©cide de les suivre, quand soudain s'approche de lui en hurlant, un chimpanzĂ© ! BIYEKE n'a pas d'autre choix que de charger son fusil et tirer sur ce chimpanzĂ© đŸ”...đŸ”« 👉A son grand Ă©tonnement đŸ˜±, le chimpanzĂ© s'Ă©croule en poussant un cri humain, se redresse et parcourt encore 1.000 mĂštres en forĂȘt en courant. 👉Dans sa course, le chimpanzĂ© maintenant homme rencontre ELOUME ELISABETH, qui le prit par la main, puis il s'Ă©croule et meurt sans rien dire ; c'est alors qu'accourent les villageois qui transportent ainsi le corps du dĂ©funt au village.

💡On vous le disait dans le prĂ©cĂ©dent post : la loi gabonaise reconnait certaines pratiques culturelles telles que la sorcellerie, la transformation d'une personne en animal, etc. 👉C'est pourquoi, le 22 avril 1964, le tribunal correctionnel de BouĂ© a jugĂ© que BIYEKE ETIENNE, n'Ă©tait pas coupable du meurtre de JOSEPH AKOUE

💡Et voici les Ă©lĂ©ments Ă©voquĂ©s par le tribunal pour justifier cette dĂ©cision : 📌Il est de notoriĂ©tĂ© publique au Gabon, que les hommes se changent soit en panthĂšre, soit en gorille, soit en Ă©lĂ©phant, etc., pour accomplir des exploits, Ă©liminer les ennemis ou attirer sur eux de lourdes responsabilitĂ©s, dĂ©fendre leurs plantations et ravager celles des voisins et des amis ;

📌Les transformations des hommes en animaux fĂ©roces sont pratiquĂ©es pour ne pas effrayer le gibier, et pour s’en saisir, plus facilement ;

📌Il n'est pas courant qu’un individu ayant reçu une charge de plomb dans la tĂȘte, et aprĂšs ĂȘtre tombĂ©, se relĂšve et arrive encore Ă  faire plus de 1.000 mĂštres en forĂȘt en courant ; tel a Ă©tĂ© le cas d’AKOUE JOSEPH ;

📌C'est pourquoi, le tribunal a l’entiĂšre conviction qu’AKOUE JOSEPH s’est transformĂ© en chimpanzĂ© en forĂȘt oĂč il aurait Ă©tĂ© en chasse sans arme et Ă  l’insu de personne, et que BIYEKE, notable, ancien combattant, largement dĂ©corĂ©, plusieurs fois vainqueur des chimpanzĂ©s, ne pouvait pas tirer en plein jour sur un homme contre lequel il n’avait aucun antĂ©cĂ©dent dĂ©favorable

🧐: Que pensez-vous de cette histoire ? Partagez-vous l'avis du Tribunal ?

- Pour lire le jugement en entier, consulter notre onglet jurisprudence

Mots-clés :

Posts Ă  l'affiche
Posts RĂ©cents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now