LE DROIT DE RETRAIT

💡MAGANGA est en colère😤. Son employeur exige qu'il continue de travailler, tous les jours, comme si de rien n'était. Cerise sur le gâteau bedoum 🍰, malgré les prescriptions gouvernementales, son employeur exige également qu'il vienne travailler avec gants et masques payés de sa propre poche...ce que MAGANGA refuse ! 💡En cette période de psychose liée au coronavirus, et vu les nombreux contacts qu'il a avec la clientèle, MAGANGA estime qu'il est en droit de faire usage de son droit de retrait. A t-il raison ?

🔖Art 205 : Tous les travailleurs doivent coopérer avec l’employeur dans l’application des mesures de prévention des risques présents sur les lieux de travail. Entre autres, le travailleur doit signaler tout accident ou atteinte à la santé survenant à l’occasion de son travail ou sur les lieux de l’entreprise.

🔖Art 206 : Le travailleur a le droit de se retirer et signaler immédiatement à son supérieur hiérarchique direct toute situation dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un péril imminent ou grave pour sa vie ou sa santé.

💡Ainsi, lorsque la situation de travail présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, le salarié peut quitter son poste de travail ou refuser de s'y installer sans l'accord de l'employeur. 👉Il exerce ainsi son droit de retrait, et peut le faire jusqu'à ce que son employeur mette en place les mesures de prévention adaptées.

⚠️En principe, l'employeur ne peut pas effectuer de retenue sur salaire, ni sanctionner le travailleur qui a exercé son droit de retrait de manière légitime !

🧐Notre avis : Personnellement, je ne connais personne qui a fait usage de ce droit, et à la fin,... a perçu l'intégralité de son salaire. Et vous ? 😒 Ça se réglera certainement à l'inspection ou au tribunal...

Source : Code du travail

Posts à l'affiche