TRAVAIL ET GROSSESSE DIFFICILE


💡IBINGA passe actuellement une grossesse difficile : fatigue sĂ©vĂšre, saignements, rupture de la membrane, Ă©coulement du liquide amniotique, le tout avec un risque de fausse couche. 👉Son Ă©tat est dĂ©sormais incompatible avec son travail d'ingĂ©nieure BTP, et nĂ©cessite un repos important et un suivi mĂ©dical constant. 👉IBINGA est inquiĂšte đŸ€•: va t-elle perdre son travail Ă  cause de son inaptitude ? Doit-elle continuer de travailler au risque de mettre en danger sa santĂ© et celle de son bĂ©bĂ© ?

🔖Art 172 Code du travail Pendant sa grossesse et 3 mois aprĂšs la date de reprise du travail, une femme, employĂ©e habituellement Ă  un travail reconnu comme dangereux pour la santĂ© ou qui produit un certificat mĂ©dical contradictoire attestant qu’un changement dans la nature de son travail est nĂ©cessaire dans l’intĂ©rĂȘt de sa santĂ© ou celle de son enfant, a le droit d’ĂȘtre transfĂ©rĂ©e, sans rĂ©duction de salaire, Ă  un autre travail non prĂ©judiciable Ă  son Ă©tat.

Si ce transfert n’est pas possible, le contrat doit ĂȘtre suspendu pendant une durĂ©e qui ne peut excĂ©der 3 mois. Pendant cette pĂ©riode. la femme a droit, d’une part, au versement par l’employeur d’une indemnitĂ© Ă©quivalente Ă  la moitiĂ© du salaire qu’elle percevait avant la suspension et, d’autre part, au maintien de son anciennetĂ© pendant la durĂ©e de cette suspension.

Le délai de 3 mois ci-dessus est un minimum obligatoire pour les parties contractantes, les conventions collectives sectorielles pouvant prévoir des dispositions plus favorables.

🧐Notre avis : Ouf đŸ€— ! EspĂ©rons que les employĂ©es connaissent leurs droits, et les employeurs aussi...

Sources : Code du travail

Posts Ă  l'affiche
Posts RĂ©cents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now