LES ATTEINTES À L’HONNEUR, À LA CONSIDÉRATION, ET À LA VIE PRIVÉE D’AUTRUI

L’ébullition actuelle des « réseaux sociaux », nous fait suspecter qu’en réalité, les chiffres du chômage en République Gabonaise (30% de la population active, 35% chez les jeunes de 15 à 24 ans), sont beaucoup plus élevés que ce que l’on nous dit…🤔

💡Parce que, comment expliquer une telle frénésie, une telle excitation virtuelle, aux heures où les personnes en bonne santé mentale et/ou physique, doivent s’époumoner à Construire - Réparer - Créer- Innover - Développer leur pays, leurs familles, leurs propres personnes ?😦 Et avec ce phénomène, chacun dans sa misère qu’il ne voit même pas, se fait juge 👩‍⚖️ de la vie d'autrui...

💡Au Gabon on ne risque donc rien quand derrière son smartphone, son ordinateur, on expose, vilipende, on traine dans la boue du canal de Batavéa, accuse et juge la vie d’autrui ? La notion de « vie privée » n’a-t-elle jamais existé, ou n’existe-t-elle plus chez nous ? 👉Mais bien sûr que si ! Amendes pécuniaires et peine de prison de 1 à 6 mois sont entre autres, les peines encourues.

🤷‍♂️Sanctions certainement trop légères puisque personne ne semble s'en soucier🤔

🧐Notre avis pas du tout juridique : N’affichez pas vos vies sur internet, et abstenez-vous de juger celles des autres !

Sources : Articles 283 à 288 Code pénal

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now