LE STAGIAIRE UN ESCLAVE MODERNE ? A QUAND UNE CONTREPARTIE FINANCIÈRE LÉGALE ?


💡Ex 1 : BEKALE est un étudiant gabonais en France. Dans l’optique de son retour au pays à la fin de ses études, il envisage pour son stage de master, de le réaliser au Gabon. Il se demande si en tant que stagiaire dans une entreprise au Gabon il aura une gratification.

🔖Art 1 Code du travail Est considéré comme stagiaire, tout élève d’une école technique ou professionnelle ou d’une grande école spécialisée, appelé, de par le statut de son établissement, à passer un certain temps dans l’entreprise en vue de faire asseoir, par la pratique, les connaissances théoriques acquises au cours de sa scolarité antérieure.

Malheureusement pour BEKALE, au Gabon, il n’y a aucune réglementation encadrant les stages et imposant une gratification financière. Certaines entreprises proposent des stages rémunérés mais, ce n'est pas toujours le cas. Ceci explique les conditions scandaleuses de certains stagiaires, comme celle de MOUGUENGUI que nous allons évoquer.

💡Ex 2 : Au départ embauché pour 3 mois, ça fait désormais 10 mois que MOUGUENGUI est stagiaire dans une entreprise de la place. Il effectue près de 50 h par semaine, et ce sans la moindre gratification ou contrepartie financière. MOUGUENGUI n’ose pas alerter sa hiérarchie, ni son école. En effet, il préfère supporter car il espère être embauché au terme de ce stage.

🔖Un stage est une période de formation pratique en entreprise complémentaire aux études théoriques. Au Gabon, où le chômage touche plus de 30% des 15 à 24 ans, trouver un stage relève du parcours du combattant, sinon du miracle. Ainsi, après la difficulté de la recherche, survient celle des traitements réservés aux stagiaires. Hormis les dispositions publiques prévues au code du travail (durée hebdomadaire, temps de repos, etc.), le stage en entreprise n’est pas encadré : - Pas de limitation de durée - Pas d’âge limite - Pas de de gratification/contrepartie financière minimale, pour ne citer que ça…

👉Notre avis : Même si le stagiaire n'est pas considéré comme un salarié, il devrait bénéficier de certains droits et avantages octroyés aux salariés, et à minima d’une gratification financière (Pourquoi pas 50.000 fcfa ?). En effet, embaucher un stagiaire ce n’est pas seulement offrir une opportunité à un jeune, c’est également contribuer à l’employabilité, disposer au sein de l’entreprise d’une personne jeune, motivée, qui apporte une nouvelle dynamique dans le service, vient en aide aux salariés, un ambassadeur de l’entreprise et un potentiel futur employé ! En somme, un investissement gagnant-gagnant !

Posts à l'affiche