LES AIDES SOCIALES DESTINÉES AUX GABONAIS ÉCONOMIQUEMENT FAIBLES

Au Gabon, les réformes du système de maladie et sécurité sociale ont été nécessaires et il faut reconnaitre les efforts réalisés. Mais relativement aux prestations sociales, c’est … médiocre !

1) Les montants des aides

  • ALLOCATIONS FAMILIALES : 5 ooo fcfa par mois par enfant ; Sérieusement on fait quoi avec 5000 fcfa au Gabon ??? quasiment rien !

  • ALLOCATION DE RENTRÉE SCOLAIRE : 5 000 fcfa par an par enfant

  • PRIME A LA NAISSANCE (une layette d'une valeur de 50 000 fcfa)

2) Au-delà du montant très très bas de ces aides sociales, le plus étonnant c’est quand même les conditions exigées pour les toucher. Désormais, les aides sociales ne sont réservées qu’aux Gabonais Économiquement Faibles c'est à dire :

  • Age minimum du parent bénéficiaire : 16 ans

  • Revenu inférieur au SMIG

  • Age de l'enfant à charge : moins de 16 ans

En gros :

- si tu es une jeune mère de 14/15 ans (ce qui est courant chez nous)

- ou si vous êtes un père de famille nombreuse et que vous gagnez 160.000 fcfa/mois

- ou alors si votre enfant a plus de 16 ans (sauf exception pour l’enfant âgé de 17 ans placé en apprentissage ou l’enfant âgé de 20 ans au plus poursuivant des études ou frappé d’une infirmité ou d’une maladie incurable, se trouvant dans l’impossibilité d’exercer une activité rémunératrice)

et benh vous n'êtes pas éligible aux aides sociales !

En parlant de l'age de l'enfant à charge...combien de jeunes Gabonais de 17 ans par exemple ne sont plus à la charge de leurs parents ?

En définitive les conditions d’octroi de ces aides sociales ne permettent pas d’en faire bénéficier de nombreux citoyens qui en aurait besoin, et ce malgré les montants dérisoires que ça représente.

Quelles solutions? Rien de compliqué : revoir les critères de qualification du « Gabonais Économiquement Faible », et augmenter le montant des aides sociales !

PS : Ces aides ne concernent pas les agents publics, qui ne sont pas censés être économiquement faibles...

💡 Il existe un Centre d'Accueil Pour Enfants en Difficultés Sociales à Angondje (CAPEDES)

Sources :

- Ordonnance N°0023/PR/2007 fixant le régime des prestations familiales des Gabonais économiquement faibles (GEF)

- Décret N°726/PR/MTEPS du 9 septembre 2008 fixant les conditions d’octroi et de service des prestations familiales aux Gabonais économiquement faibles

- Décret N°741/PR/MTEPS du 4 juillet 2011 fixant les montants des prestations familiales aux Gabonais économiquement faibles.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now