top of page

QUE DIT LA LOI SUR LE SEL ?

Hier vous êtes venus rire de ma mamie, parce qu'elle m'a demandé de lui rapporter du sel de France, "kô le sel d'aujourd'hui qu'on vend au Gabon est moins salé".

Tout d'abord, que dit la loi gabonaise à ce sujet ?


Décret N° 00032/PR/MSP du 22/01/2004 fixant les conditions de production, d’importation et de commercialisation du sel alimentaire au Gabon (https://journal-officiel.ga/4007-00032-pr-msp)


Art 2 : Tout sel destiné à l'alimentation humaine et animale sur le territoire national doit être iodé.


Art 3 : On entend par sel iodé, tout sel enrichi en iode et destiné à l'alimentation humaine ou animale, répondant aux propriétés organoleptiques requises.


Art 4 : Tout sel produit, importé ou commercialisé sur le territoire national doit être accompagné d'un certificat de qualité indiquant la teneur en iode exprimée en parties par million (ppm), telle que prescrite ci-dessous :

- à la production et à l'importation : 20 - 40 ppm;

- à la commercialisation et dans les ménages: 15 - 30 ppm.

En raison de sa grande stabilité, l'iodate de potassium (KI03) est le composé iodé préférentiel à adjoindre au sel.


Art 5 : Tout sel destiné à l'alimentation humaine ou animale doit répondre aux caractéristiques physico-chimiques suivantes:

5.1 : aspect: la matière brute se présente sous forme en poudre ou en cristaux solides, de couleur blanche, sans tache visible de corps étrangers ou impuretés (argile, sable, gravier...).

Une solution de sel d'un poids de 10 % du volume, mélangée dans l'eau, devrait être claire, incolore et neutre;

5.2 : taille des cristaux: 95 % de la matière brute doit passer au travers d'un tamis normal de 4 min. Ces cristaux peuvent être agglutinés et former des blocs à lécher pour l’alimentation, du bétail;

5.3 : humidité: la matière brute, à la réception, ne doit pas contenir plus de 4 % d'humidité;

5.4 : substances insolubles: le maximum de substances insolubles dans l'eau est de 0,2 % ;

5.5 : teneur en éléments minéraux:

- chlorure de sodium (Na CI): 97,0 % minimum ;

- calcium (Ca):0,2 % maximum ;

- magnesium (Mg):0,1 % maximum ;

- sulfates (SO4²-:1,0 % maximum;

5.6 : toxicité: la matière brute doit être exempte de toute toxicité et de métaux lourds.


Art 7 : Les indications suivantes seront obligatoirement portées sur l'emballage d'origine:

- sel iodé ; la teneur en iode; le poids net; la date d'iodation et le n° du lot; le composé iodé utilisé.

Est-ce possible que le sel soit moins salé ?

Le sodium compose à 99,9% le sel classique : il s'obtient quand l'eau s'évapore. Pour faire du sel allégé, la quantité de sodium est divisée par deux et remplacée par d'autres aliments : le calcium, le magnésium et le potassium. Ils sont obtenus dans des bassins, à côté des bassins traditionnels. Une fois récoltés, ils sont lavés puis broyés dans une usine.


Qui est censé vérifier la qualité du sel qu'on nous vend ?

Art 9 : Le contrôle de qualité du sel, les vérifications relatives au conditionnement et à l'étiquetage visés par le présent décret sont assurés par les agents habilités des Ministères du Commerce, des Finances, de la Santé publique et de l'Agriculture. Ces agents interviennent à l'entrée et à l'intérieur des frontières nationales.

Des contrôles normatifs doivent être effectués sur l'ensemble du territoire national aux différents stades de la distribution.


Si même le malika met de l'huile dans le tartina, pourquoi les industriels se generaient-ils pour diminuer le sel du sel ?


Sources :

A lire également :

Mots-clés :

Komentáře


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
bottom of page