top of page

QUE DIT LA LOI SUR L'ASSAINISSEMENT ET LE TRAITEMENT DES EAUX USÉES DOMESTIQUES

Matériels

- Pelle : 5500 fcfa

- Pioche : 5500 fcfa

- mètre : 2000 fcfa

- 400 briques de 15 : 160 000 fcfa

- 1 canter de sable : 60 000 fcfa

- 10 sacs de ciment : 50 000 fcfa

- 30 sacs de graviers : 75 000 fcfa

- 5 barres de fer de 8 : 15 000 fcfa

- transport : 5000 fcfa

- Autres matériels : 145 000

- Creusage : 230 mil

- Main d'œuvre : 300 000 fcfa

- Carrelage et autres finitions : 250 000 cfa

- Regards : 100 000 fcfa


Plus de 1 million que MOUKAGNI vient de dépenser pour construire des fosses septiques sur son terrain comptant 1 maison pour chacune de ses 2 épouses.

Il se demande si c'est normal que ce type de travaux soit à sa charge, alors que dans les pays développés, il a rarement vu des fosses septiques, si ce n'est dans les coins reculés...


Art 50 Loi N° 011/2023 du 19/07/2023 portant réglementation du secteur :

Tout propriétaire d'une habitation non desservie par un réseau public d'assainissement doit faire réaliser une installation d'assainissement autonome et en assurer l'entretien régulier conformément aux normes en vigueur.


A la lecture de ce qui précède, l’État pourrait donc mettre en place un réseau public d’assainissement pour récupérer les eaux usées (toilettes, cuisines, salle de bain, etc.)

Et d'ailleurs, si l’État doit les financer, on sait également qui est chargé de l'exploitation :


Art 5 Décret N° 01501/PR/MERH du 29/12/2011 portant création et organisation de la Société de Patrimoine du service public de l'eau potable, de l'énergie électrique et de l'assainissement.

La Société de Patrimoine [...] A ce titre, elle est notamment chargée : [...] - d'exploiter les installations et équipements d'assainissement et de traitement des eaux usées créées ou mis en place par l’État ; [...]


Vu que rien de tel n'existe, ceci explique donc pourquoi nous sommes tous contraints de construire des fosses septiques. Mais à l'heure des enjeux écologiques, est-ce une solution pérenne ?

Réponse copiée-collée sur le net : "La majeure partie des habitations des villes africaines, plus de 65%, en particulier celles d’Afrique subsaharienne, ne sont pas raccordées à un réseau d’égout (AFWA, 2017)


La faible proportion de réseau d’évacuation des eaux usées se retrouve uniquement dans les zones urbaines. Dans la plupart des cas, la situation est telles que certaines habitations ne disposent d’aucun système d’assainissement, d’autres sont équipées de latrines ou de fosses septiques. Ainsi les quantités de boues de vidange devant être pompées et transportées sont gigantesques (Montangero et al, 2001).


Dans la majorité des cas, les matières de vidange pompées sont rejetées à l’extérieur des villes sans aucun traitement préalable. Ce type de gestion pose un problème sanitaire et environnemental. D’une part, les excréta constituent une source de maladies évidente et d‘autre part, les boues de vidange contaminent les nappes et les plans d’eau, rendant leurs eaux inaptes à la consommation (Seidl, 2007).


Ok ; En attendant que certains s'occupent peut-etre un jour de ce sujet, qui du propriétaire ou du locataire est censé effectuer la vidange de la fosse septique ?

j'ai la réponse, mais le ngori c'est fini  


Mots-clés :

Comentários


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
bottom of page