top of page

QUE DIT LA LOI SUR L’ÉDUCATION ET LA SANTÉ SEXUELLE

Ces dernières semaines, j'ai été surprise de voir plusieurs appels à l'aide de Gabonaises sans moyens -pour ne pas dire pauvres- dans des situations d'extrême précarité, et avec de nombreux enfants à charges .


Existe t-il au Gabon des textes relativement à l'éducation sexuelle ?


Loi N°021/2022 du 29/09/2022 relative à la Santé Sexuelle et de la Reproduction en République Gabonaise


Art 8 : Tout individu, y compris les adolescents et les enfants, tout couple, a droit à l'information et à l'éducation concernant les avantages, les risques et l'efficacité de toutes les méthodes de régulation des naissances qui ne sont pas contraires à la loi.


Art 27 : Tout couple hétérosexuel ou tout individu a le droit de discuter et de décider librement de procréer, de déterminer le nombre d'enfants et de l'espacement de leurs naissances après avoir reçu des informations suffisantes et nécessaires en matière de santé sexuelle et de la reproduction. En cas de désaccord entre conjoints sur le nombre d'enfants et l'espacement de leurs naissances, les services de conseil et de l'Information, de l'Education et de la Communication (IEC) sont mis à contribution pour résoudre le conflit.

Attention : pour l'application du texte susvisé (notamment en cas de prescription d'une contraception ou d'interruption de grossesse), il faut l'accord du/des parent(s) de la mineure qui aurait un peu beaucoup abuser du booster gingembre durant les vacances scolaires


Art 38 Code de l'enfant 2019 : Tout enfant âgé de 12 à 18 ans a droit à une éducation sur la gestion de la phase pubertaire et la santé de la reproduction, notamment le contrôle du cycle menstruel, les risques des rapports sexuels non protégés


Conclusion : les textes existent, mais sur le terrain...bof, on ne voit pas grand chose

Les parents d'aujourd'hui pensent que c'est à l'école de tout enseigner aux enfants, et l'école a longtemps cru que c'était à Ali Bongo de le faire ; Désormais ils diront que c'est à Monsieur Oligui de le faire

Et comme elles passent leurs journées sur tiktok ou à regarder Le Bachelor...


Rappel : Mesdames/mesdemoiselles, un homme peut faire un enfant sans que cela n'impacte nullement sa vie...et la layette coute plus cher que le préservatif !

Par ailleurs, selon nous, le problème de l'éducation sexuelle d'aujourd'hui, c'est qu'elle met l'accent sur les contraceptifs et non sur l'abstinence ; et pourtant :

Préservatif, pilule, stérilet...ça a un coût (que nombreuses/nombreux ne peuvent se permettre) et ce n'est pas fiable à 100%

L'abstinence c'est gratuit et le taux de fiabilité est de 100 % !

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
bottom of page