LE STATUT DE L'ENFANT ADULTÉRIN


📌WALLY, la "Tchiza" de MOUGUENGUI, est enceinte de ce dernier pourtant légalement marié à MAROUNDOU. 👉L’enfant qui naitra de cette relation est lié à son père MOUGUENGUI par une filiation naturelle certes, mais adultérine également 😔


📌Quels sont les droits de cet enfant à l'égard de son père ? 👉En reconnaissant cet enfant, MOUGUENGUI lui accordera les mêmes droits que tous ses autres enfants légitimes (héritage, autorité paternel, entretien, etc.) ☝️Mais, cet enfant n'aura pas le droit d’être reçu et élevé dans le foyer conjugal de MOUGUENGUI et MAROUNDOU 👉Pour ce faire, il faut ⚠️obligatoirement⚠️ l’accord de l’épouse légitime de MOUGUENGUI : MAROUNDOU !

🔖Art 422 : La reconnaissance faite pendant le mariage par l’un des époux au profit d’un enfant naturel qu’il aurait eu avant le mariage d’un autre que son conjoint, est licite. Il en est de même de la reconnaissance faite pendant le mariage par le mari d’un enfant qu’il a eu pendant le mariage d’une autre femme que son épouse ; toutefois, dans ce cas, la femme demeure fondée à invoquer l’article 266 pour demander le divorce dans les six mois où elle a connu cette reconnaissance.

L’ENFANT RECONNU DANS CES CONDITIONS NE PEUT ÊTRE REÇU ET ÉLEVÉ AU FOYER CONJUGAL QU’AVEC L’ACCORD DU CONJOINT DE L’AUTEUR DE LA RECONNAISSANCE.

🧐Notre avis : Même le législateur sait que se lever tous les matins, nourrir, laver, habiller, prendre soin du fruit de l'adultère de ton mari...ça peut te donner l'AVC😅

Source : Code civil 1ère partie

Posts à l'affiche