AFFAIRE IDRISSA GUEYE : LIBERTÉ DE RELIGION, LIBERTÉ SEXUELLE, LIBERTÉ DE PENSÉE


Le footballeur sénégalais du PSG, Idrissa Gueye, fait depuis quelques jours la une des médias. Motif : il aurait refusé de jouer, et l'année dernière également, avec le maillot de son équipe floqué tout spécialement du logo arc en ciel LGBT à l’occasion de la 37ème journée de lutte contre l’homophobie.

Relativement à l'homosexualité, vous connaissez déjà mon avis. En effet, lors de la dépénalisation de l'homosexualité dans notre pays, j'ai pleinement assumé ma conviction selon laquelle, chaque adulte a le droit de disposer de son corps et de prendre plaisir avec qui il veut !

Maintenant, à la question de savoir si Idrissa Gueye doit être sanctionné pour avoir refusé d'arborer les couleurs LGBT...je suis totalement contre ! Idrissa a des convictions personnelles mais également religieuses. Ces dernières ne sont pas en adéquation avec la cause LGBT, et c'est pourquoi c'est son droit le plus absolu de ne pas vouloir arboré l'arc en ciel sur son maillot.

Toutefois, est ce que ça fait de lui un dangereux homophobe qui mérite les plus lourdes sanctions parce qu'il a refusé d'être associé à cette cause ? Faire un tel raccourci est symptomatique d'un nouveau type d'oppression usé par les fanatiques modernes, qui veulent par tous les moyens, imposer leur vision du vivre ensemble Pourtant, ne dit-on pas que " La liberté des uns commence ou s’arrête celle des autres " ?

L’homophobie englobe la haine et la violence, mais aussi la peur, l’inconfort, le malaise envers l’homosexualité ou en présence d’une personne homosexuelle. La question ici est donc de savoir si comme Idrissa, on peut être contre l'homosexualité (du fait de ses convictions personnelles et religieuses, etc.), sans pour autant être homophobe patenté ? Peut-être que répondre "OUI" à cette question, donnera ses lettres de noblesse au mot "Humanité"...


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square