ÉPISODE 9 : L’ADOPTION

💡Ex 1 : WALI est mère célibataire d’un bébé de 9 mois : le géniteur de son enfant a fui quand il a su qu’elle était enceinte. Elle fait la rencontre d’ONDO, et après quelques mois de concubinage, ce dernier souhaite adopter l’enfant de WALI.

Article 449 C.civil - L’adoption est une institution civile qui permet de créer artificiellement un lien de filiation entre un individu appelé adoptant et un autre individu appelé adopté.

C’est donc le jugement d’adoption prononcé par le tribunal qui institue le lien de filiation entre le parent et l’enfant. C’est pourquoi, au lieu de reconnaitre cet enfant dont il n’est pas le géniteur (méthode que beaucoup aime pratiquer malheureusement), il est possible pour ONDO de reconnaitre l’enfant de WALI.

Il existe 2 types d’adoption : 🔖l’adoption plénière : c’est-à-dire avec rupture des liens de l’adopté avec sa famille d’origine 🔖et l’adoption simple : sans rupture des liens avec la famille d’origine Les conditions de l’adoption plénière sont plus restrictives que celles de l’adoption simple.

💡Ex 2 : LEKOGO a reconnu l’enfant qu’il a eu avec OBONE. OBONE désormais mariée à MOUKETOU, ce dernier souhaite adopter le fils qu’OBONE a eu avec LEKOGO. Est-ce possible ? LEKOGO a reconnu son enfant : cette reconnaissance est irrévocable (article 419 C.civil) ; Pour que MOUKETOU puisse adopter son beau-fils il faudrait :

🔖soit le désengagement de LEKOGO à l'endroit de son enfant (s’il est absent de la vie de l'enfant, renonce à ses droits paternels, etc.) 🔖ou le consentement de LEKOGO

À défaut, l'adoption de l’enfant par MOUKETOU sera considérée comme irrégulière.

⛔Notre conseil : n'adoptez pas l'enfant de votre conjoint si vous êtes dans une simple union libre : au mieux, mariez-vous avant !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now