RITE(S) DE VEUVAGE : LÉGAL OU ILLÉGAL ?

Traditionnellement, les rites de veuvage avaient entre autre pour but de purifier la veuve.

Or, il est important de prendre conscience que plusieurs d’entre eux - raser les cheveux de la veuve ou d'autre partie de son corps - l'obliger à dormir à même le sol - l'obliger à pleurer pour montrer sa douleur - lui mettre du piment aux yeux (ou ailleurs) si elle ne pleure pas - interdire à la veuve et/ou aux enfants de sortir de la concession familiale durant une période plus ou moins longue - interdire à la veuve de se laver, manger,... - lui infliger des mutilations diverses

- etc. constituent dans de nombreux cas, des abus et violences physiques et/ou psychologiques.

Depuis la loi n°002-2015 du 25 juin 2015, quiconque se rendant coupable de violences sous quelque forme que ce soit, à l'égard du conjoint survivant, des orphelins, ou de tout autre héritier, est passible des peines prévues aux articles 230 à 242 du Code pénal

En sommes les rites de veuvage ne sont pas interdits tant qu'il n'y a pas manifestation de violence (sous quelque forme que ce soit).

Et pour les défenseurs de la tradition, une tradition violente doit-elle perdurer seulement parce que c'est une tradition ?

Sources :

Article 906 C.civil

Loi n°002-2015 du 25 juin 2015 modifiant et abrogeant certaines dispositions du code civil 2ème partie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now